Fétourné : Interview letriplesept , Fondateur de la playlist La Ligne 12


Interviews / lundi, novembre 19th, 2018

777 ID

Aujourd’hui on commence les articles qui me tiennent vraiment à coeur avec Fétourné. Des articles sur les hommes et femmes de l’ombre du Rap Français . Les charbonneurs de l’ombre qui sont derrière les visuels , instrus et identités des artistes.

On commence donc par un entretien avec @Letriplesept , Graphiste et fondateur de « La Ligne 12 » , une playlist en collaboration avec Digster où il partage des sons qui n’ont pas assez la figure de hit pour les mettre en avant.  Entretien fleuve avec un charbonneur qui en veut.

Salut 777 ça va ?

Toujours.

Pour ceux qui éventuellement ne te connaissent pas toi où ton travail ,présente toi.

777, twittos à ses heures perdues, étudiant le reste du temps. J’essaye des trucs sur Internet.

Tu as tenu un gros compte twitter pendant quelques temps « » t’en tire quoi de cette expérience ?

ça fait partie de la construction de mon identité sur Internet. Au début j’ai découvert Twitter avec ses blagues. Forcément, vu que le compte a super bien marché ça m’a permis de rencontrer des personnes quand je suis arrivé à Paris. Après, ça a aussi été un fardeau, ce n’est pas facile de tenir un personnage fictif, surtout religieux, j’ai toujours envie de dire des trucs assez personnels. Mais je me suis un peu forcé à la fin, le délire me faisait moins marrer mais j’avais besoin de ce compte pour avoir un master dans le numérique. Ça a marché, du coup je l’ai fermé et j’ai repensé mon compte perso comme un truc qui pourrait continuer à m’ouvrir des portes si c’était bien fait.

D’où te sont venus les idées de créer la Ligne 12 qui plus qu’une playlist , est presque une marque entre la dite playlist et le compte instagram? Comment ça s’est passé pour créer ça avec Digster ?

Ça correspond à la rentrée 2017/2018, quand je suis arrivé à Paris. A la base c’est une playlist personnelle qui me permettait de réunir tous les sons que j’écoutais pour mes trajets, qui était alors presque entièrement dans la ligne 12. Après j’ai commencé à comprendre que ça pouvait intéresser des gens et à réfléchir à installer un vrai univers autour des morceaux. Digster, c’est particulier. Je savais qu’il bossaiT avec QBINZE un autre twittos. A la base je suis allé leur parler en DM parce que je voulais savoir si on pouvait avoir des retours sur les stats de streaming d’une playlist. Pareil pour l’upload sur les différentes plateformes en même temps etc…

777 LIGNE 12.jpg

Après la discussion, on s’est dit mutuellement que ça serait intéressant de développer la playlist avec eux. Je passe de temps en temps dans leurs locaux pour discuter avec eux, c’est super enrichissant. Ils sont hyper attentifs à ce que je leurs propose et ça me permet d’entrevoir le monde professionnel.
Après je pense qu’on a encore pratiquement rien dévoilé. On a beaucoup de projets avec cette playlist, je ne sais pas trop où ça va me mener mais ça m’apporte beaucoup. Là, mon but c’est de réussir à développer un univers visuel avec instagram.

Le Rap bouge énormément en ce moment, on est même noyé sous les sons au point de pas pouvoir tout écouter, pas trop dur de gérer une playlist et de mettre tout le monde d’accord ?

C’est assez impressionnant le nombre de projets intéressants qui sortent ouais. Après dans la Ligne 12 actuellement y’a plus de 260 morceaux, c’est pas vraiment une playlist conventionnelle avec 50 titres qui sont que des hits. Je sais que certains morceaux plaisent et d’autres non, mais c’est le principe de la musique et des goûts en général, on ne peut pas tous avoir les mêmes. Mon but c’est juste d’apporter des titres qui ne sont pas joués partout. On m’a souvent dit que la playlist avait permis à des gens de découvrir des artistes, je ne peux pas être mieux remercié, c’est vraiment mon but. A chacun d’aller fouiller les artistes qui se détachent lors d’une écoute.

Je te vois souvent tweet sur les start-ups , tu as donc la tienne, je présume ? comment ce passe la vie d’entrepreneur ? Pas trop dur de combiner fac, taf et projets perso?

Mdr, alors pas du tout. Je suis juste auto entrepreneur pour avoir un taff à côté des cours, j’emballe des cartons, y’a rien de passionnant mais ça fait un peu de sous. C’est assez dur de jongler avec tout, mais je l’ai toujours fait. Et je pense sincèrement que bosser à côté des cours c’est un atout, tu rencontres des gens que tu n’aurais sûrement jamais côtoyé à l’école. Et puis je n’ai pas forcément le choix.

J’ai vu sur ton compte que tu avais pu suivre Luidji pour son dernier clip ? Comment tu vis ces opportunités ?

Super bien. On a eu la chance de se voir à Universal avant pour parler un peu de ce que je faisais. C’est toujours un peu dur d’approcher les artistes, c’est dans ça que m’aide aussi Digster. Le clip c’est un truc que je consomme énormément, ça fait longtemps que je voulais m’infiltrer dans un tournage, ça m’a fait super plaisir. En plus pour un artiste que j’apprécie beaucoup. Il a tourné un super clip, moi un super making off et ça arrive le week end prochain.

777 LUIDJI.jpg

 

Tu as créé un certain nombre de cover pour le rap français , qu’elles aient été validées ou pas , qu’est que tu en tires ?

Alors malheureusement j’ai placé aucune cover en officielle pour le moment, que des trucs sur soundcloud et surtout beaucoup de covers alternatives. C’est surtout pour apprendre à manier les logiciels que j’ai fait ça. Y’a un an j’avais jamais touché à la suite Adobe. J’avais besoin d’exercices pour avancer aussi rapidement que je le voulais. J’ai un peu arrêté ces derniers temps, il faudrait que je repasse quelques nuits sur Photoshop.

777 cover.jpg

Si tu devais placer une cover (originale ou réédition) pour un artiste (US ou Fr) ce serait pour qui ?

Un des rappeurs avec qui je parle depuis pas mal de temps sur internet je pense. Je veux pas du tout envahir le marché, je ne pense pas être aussi qualifié que des graphistes qui font ça depuis longtemps mais juste placer une belle cover à un artiste que je respecte beaucoup. On verra si ça arrive un jour.

Tu es un touche-à-tout de l’image. Illustrator/Photoshop , le Jpeg, et même la vidéo. Comment tu arrives à toucher à tout sans que l’un de ces domaines l’emporte ?

Je fais super attention à ça je pense, je suis dans le domaine de l’image que depuis un an. Avant je pensais que j’allais surtout écrire des trucs mais j’ai découvert pleins de possibilités avec la suite Adobe et j’ai eu envie d’explorer tous les recoins avant de me spécialiser. J’ai commencé par dessiner sur Illustrator en disant que Photoshop c’était de la merde, depuis ça fait 6 mois que j’ai pas redessiné alors que je passe ma vie sur Photoshop. C’est marrant, ça permet de pas se lasser. Après c’est aussi parce que tout est lié, quand tu commences à toucher des rushs vidéos ou des images au bout d’un certains temps tu as envie que ça soit tes images que tu travailles. Maîtriser la « chaîne » de production de A à Z. Après c’est comme tout, plus tu te disperses moins tu avances au final. Mais je voulais profiter d’être encore étudiant pour apprendre le maximum de trucs pour être prêt quand je serai diplômé. Mais au fond c’est vraiment la vidéo qui m’intéresse le plus je pense. Là j’attends de pouvoir investir dans un PC et me lancer dans des gros montages vidéos.

777  JPEG.jpg

Tu aimes travailler seul, c’est une volonté de ta part de pas partager le travail ? Si tu devais partager ton travail, quel serait le premier truc que tu enverrais ?

Quand tu travailles tout seul, tu avances super lentement, mais t’as un contrôle total de ce que tu fais. Rajouter des personnes c’est rajouter des avis. Après j’ai aussi beaucoup travailler la nuit, et c’est justement le moment de la journée où t’es seul face à ton ordi. J’suis assez bien entouré et je demande toujours à des proches ce qu’ils pensent de certains trucs que je fais parce que de temps en temps tu pars dans un délire tout seul que personne va comprendre. L’avis des autres c’est important, mais faut pas que ça soit ça qui te dirige.

J’ai l’impression que sur Paris il y a une génération de vrais charbonneurs qui débarquent, avec le rap comme point de ralliement. Les photographes, les directeurs artistiques, la sappe. T’en penses quoi de cette génération ?

Je suis super content de les avoir rejoint. Je pensais exactement la même chose avant d’arriver ici. Y’a une vraie génération de bosseur, c’est super agréable de suivre tout ça de près. ça correspond aussi à la génération qui a grandit avec Internet comme repère, on a tous les mêmes références, surtout avec ceux qui trainent sur Twitter depuis plusieurs années. J’ai rencontré plein de personnes depuis que je suis arrivé, et j’ai jamais été déçu. Je pense que c’est une vraie source de motivation, tu te dis que si lui il charbonne, alors tu dois faire pareil. Si on est assez malin on va réussir à tous s’entraider dans les prochaines années et lancer des projets à plusieurs. Force à tout ceux qui font des choses.

Tu vois ça comme une « concurrence »?

Absolument pas, c’est la famille.

C’est quoi tes projets futurs ? Que ce soit pour la Ligne 12 ou Letriplesept? Tu te vois où dans 5 ans ?

J’ai absolument aucune vision à long terme. Mon but c’est de créer des trucs qui me rendront fier du travail et du temps que j’ai mis dedans, et qui me conforteront dans l’idée que j’ai pas rien branler de ma vie. Je finis mes études à la fin de l’année, je vais devoir rentrer dans le monde professionnel je sais pas comment ça va se passer, mais je continuerais toujours d’expérimenter des trucs de mon côté. C’est important d’avoir des projets perso.

Quel est ton son du moment ?

L’intro du projet de Freeze Corleone ou Skydweller de SCH. En boucle.

Si tu devais faire tourner le taf d’une personne ( artiste, photographes …) ce serait qui?

Y’en a beaucoup. J’essaye de plus en plus retweeter les gens que j’estime sur mon Twitter pour partager leur taff. En ce moment c’est vraiment les retouches photos qui me mettent des claques parce que c’est ce que j’essaye de travailler alors je peux te donner une petites liste de comptes instagram : @leovht, flora_metayer et adrelanine. Et forcément le boss : misterfifou. Sans oublier Victor Cambet !.

 

Suivez la ligne 12 pour de plus amples surprises

Merci a @Letriplesept pour cet entretien. Je te souhaite beaucoup de réussite pour la suite !

La Ligne 12 est sur Spotify

 

2 réponses à « Fétourné : Interview letriplesept , Fondateur de la playlist La Ligne 12 »

Répondre à Cora & Aztek soif de rap – FÉTOURNÉ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *