Columbine prend sa revanche au Bikini


Articles / mercredi, décembre 26th, 2018

C’est le jeudi 13 décembre dernier que le groupe originaire de Rennes est passé au Bikini, le temps d’une soirée. Déjà montés sur les planches de la salle bien connue en 2014, c’est quatre ans plus tard que Foda C et Lujipeka viennent prendre leur revanche.

De retour avec un troisième album, Adieu Bientôt, sorti le 28 septembre dernier, Columbine a fièrement défendu son projet durant toute la soirée. La première partie fût assurée par RIFA, groupe naissant de rap français, tout droit venus de Lyon. Durant plus d’une demi heure, le groupe a chauffé la salle, laissant derrière lui un public plus qu’excité.

Avant l’entrée sur scène des artistes tant attendus, une (longue) attente s’impose alors dans la salle, playlist éclectique en fond pour mieux faire attendre, le public a ainsi eu droit à du Nirvana, du Rage Against the Machine, en passant par Lil Peep ou encore Young Thug. L’immense logo du groupe, représentant une arme à feu mélangée à une colombe, enfin installé sur scène, les dernières mises au points terminées, la salle commence à monter en pression, scandant le nom de groupe. Les deux garçons font enfin leur entrée sur scène, sautant dans tous les sens, grand sourire aux lèvres.

Des lumières incroyables traversent la salle, en rythme parfait avec les mouvements des deux jeunes artistes. Au fur et à mesure de la soirée, les fans ont eu la joie de voir monter sur scène Chaman, Sully, Chaps, Yro et même « l’empereur du sale », Lorenzo. Le collectif a entonné de nombreuses chansons, toutes devenues des classiques pour leurs fans, tel que Enfants terribles, Temps électriques, ou encore le morceau qui les a propulsé et q largement contribué au lancement de leur carrière, Les prélis. Lorenzo a également repris Ce genre, profitant de la présence, au grand complet, du collectif pour l’accompagner.

Lujipeka et Foda C semblent totalement dans leur élément sur scène, enchaînant une heure trente de concert sans repos ou le moindre signe de fatigue. Bien que tout le collectif était présent, les deux artistes ont choisis de ne pas interpréter le morceau controversé, Dom Pérignon, au grand damne du public.

Toulouse était une des dernières dates de leur tournée, tournée qui a fait bouger des milliers de personnes à travers toute la France, affichant chaque salle complet. Le groupe n’a pas encore annoncé de nouvel album, mais leurs fans restent éveillés !

T’aimes pas Columbine, mais Columbine est célèbre

Une réponse à « Columbine prend sa revanche au Bikini »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *