Les Espoirs de Fétourné : Les futurs grands.


Articles / jeudi, décembre 27th, 2018

L’année 2018 fut une grande année pour le rap français. En effet, entre la confirmation du rôle de « Patrons » pour certains comme Vald avec « XEU » ou encore avec Sofiane, ayant géré le Rap Français comme une multinationale avec la création de son label « Affranchis music ».

Nous pouvons mettre en exergue son rôle de coordinateur sur le projet « 93 Empire », l’oreille fine qu’il a su avoir avec « Soolking », ainsi que son album « Affranchis » et sans oublier le fameux Rentre dans le cercle.

Mais c’est aussi la fin d’une longue attente concernant des projets devenus chimériques comme « UMLA » de Alpha Wann ou « Imany » de Dinos (vous pouvez retrouver notre article : ces artistes qu’on attendait plus#1).

2018 fut une année fructueuse, en effet, nous n’avions jamais vu émerger un aussi grand nombre de nouvelles têtes. Entre EP ou Mixtape, les jeunes montrent qu’ils ont cruellement les crocs. (Ici on retrouve ceux qui n’ont pas encore sorti d’album)

Chez Fetourne, nous voulons éviter un quelconque classement disant que tel ou tel projet est mieux. Cette année nous a proposé tellement d’univers différents que l’on ne peut pas tous les comparer. 

Assy – Kinto 

Je n’ai jamais été un grand fan de L’Ordre du périph , du moins ma seule connaissance du groupe était le son « MTH » . Mais allez savoir pourquoi, voir un feat avec les Gars du Dojo en la présence de Veusti , Sheldon , ZIDI et Mirbla m’a amené à écouter ce projet … Et quel projet !

Des prods signées Skuna, Sheldon, Yung coeur, A Little Rooster  ou encore TheScan, étant toutes plus dingues les unes que les autres, vous emmènent sur le « Kinto » de Assy (référence au nuage magique de Dragon Ball, présent aussi sur la cover.) Même la cover mériterait sa place dans un top, tant le travail de Ruroni_Senchi sur les convers des membres de ODP est impressionnant .

Rien n’est à jeter ni à écarter dans ce projet. Nous pouvons noter une réalisation carrée, une direction artistique en solo plus intime qu’avec ses confrères de l’Ordre, tout en ne laissant jamais de coté les Bangers et enfin, des feats tous plus chauds les uns des autres. Il est bel et bien l’un des artistes à suivre de près, que soit avec ODP  ou en solo. La suite arrive en 2019.

Top titres du projet:

  • Assy feat Swan : Medaille D’or
  • Assy : Kinto
  • Assy feat Sheldon : Chemise Hawaïenne 

Tengo John – Multicolore / Hyakutake

« Toujours sans diplôme à tenter des sauts dans le vide, en attendant que les salles se remplissent.» Je peux vous assurer qu’en 2019 les salles vont se remplir pour le rappeur aux trois sabres et ce n’est pas Mehdi Mouse  qui va me contredire. Deux projets cette année pour le 9.4 Boy et là aussi que de la qualité ! Une Mixtape 18 titres avec Multicolore et un EP 9 titres avec Hyakutake.  Tengo John a clairement tout ce qu’il faut pour devenir l’une des têtes d’affiches du rap français. Une surpuissance et une manière de découper les prods sur des bangers violents en solo ou encore en feat, (Flex  ft Infinit et Prince Waly ou OLB ft Cinco le prouvent) mais aussi une facilité avec les mélodies où le jeune artiste parisien de 22 ans se permet de chanter sans que cela ne choque personne pour nous faire rentrer dans « sa bulle ».

En 2018 Le MC a pu nous démontrer toute sa palette artistique prouvant à tous qu’il était à l’aise sur tous les types de sons, nous plongeant dans son univers, entre déceptions et soif de réussite, en dévoilant une technique et une énergie débordante. Validé par les médias et ses pairs, l’étoile Filante Hyakutake a trouvé sa direction et n’est pas prêt d’en dévier .

Top 3 Hyakutake : 

  • Flex – Tengo John feat Infinit & Prince Waly
  • Aurevoir 
  • Hale-Bopp 2000

Top 3 Multicolore :

  • Printemps
  • Neige eternelles ft Sheldon
  • Cytyzen Spleen ft Prince Waly

404 Billy – Hostile

Ce monde est Hostile 404 Billy  l’a compris et il en est le reflet. Impossible de ne pas penser à Batterie Faible de Damso quand on écoute le projet. En effet, ce dernier arrive avec ses couleurs sombres laissant peu de place au chant mais juste assez pour offrir des pauses aux auditeurs. L’enfant du 95 écrit depuis l’âge de 11 ans et ceci se sent et se ressent.

Sa rencontre avec le rappeur « Siboy » avant sa signature sur le 92I, l’amenant à son premier son solo : « Mourir », l’enchaînement de freestyles en noir et blanc étant devenu sa marque de fabrique, le propulseront sous les projecteurs. Grâce à cela, il se fit remarquer et reconnaître par toute la scène Rap francophone.

Sa rencontre avec le producteur Pyroman, l’entraîna à sortir le projet « Hostile » cette année, avec une horde de beatmakeurs derrière lui en la présence de : Aquilae, Djo Watt, Lens Dupuy, Blackskins Beats, D$T, Junior Alaprod,, Price D., Habib Defoundoux et Chrysleur. Le Rookie étant probablement mon plus grand espoir cette année, nous livre un 10 titres validé et partagé par Damso , Vald ou PLK pour ne citer qu’eux. 

Si vous ne me croyez pas sur la valeur de ce rappeur, il y a une chose, juste une seule. Première partie de la tournée de Damso sur toutes les dates et un Feat avec ce dernier sur le titre « RVRE » pour finir l’année.

Le rappeur qui écrit sa peine sur son Azerty n’es pas prêt de s’arrêter et risque bien de bouffer 2019 au vu de son tempérament Hostile.

TOP Titres:

  • 404 BILLY : Dissidence
  • 404 BILLY : Azerty
  • 404 BILLY : Fuck le monde
N

Nepal : KkshiSense8

Nepal, avons-nous vraiment besoin de le présenter ? L’ermite du Dojo, cet éminent membre de la 75Session, KLMGrand Master, Splinter ou encore tout simplement, Nepal. Tant d’alias pour un seul et même artiste étant à la fois beatmakeur, producteur et rappeur. Lui qui laisse rarement le contrôle aux autres, est aux manettes de quasiment la totalité de ses projets. Depuis l’époque des freestyles medley -GrandmasterSplinter  et du projet 16X16 . Depuis, l’artiste a sorti trois projets en 3 ans, étant tous désormais considérés en tant que classiques et respectés de tous. Ces derniers étant : « 444 NUITS » , « 445 NUITS » et enfin, celui qui nous concerne « Kkshisense8″.

Présenter Nepal c’est présenter l’imprésentable. Il fait partie de ces rappeurs dont on ne connait rien hormis sa musique. Lui qui n’a jamais été attiré par la célébrité, la voit littéralement lui tomber dessus. Il réalise à chaque sortie un peu plus son objectif de laisser sa musique faire du bruit pour lui. Accessible seulement via son site, ou le Youtube de la 75 Session, rares sont les sons de l’autre moitié de 2Fingz  présents sur les plateformes de stream. Pour ceux qui ne jurent que par le streaming il faudra vous contenter de ses featurings.

Ce 8 Titres est le dernier projet d’avant Album pour Népal qui travaille maintenant sur son premier gros projet. Quand on voit la qualité de chaque sortie de l’artiste je n’ose pas imaginer la qualité de ce qu’il va nous produire. Entre références, maints placements millimétrés, production sur laquelle l’artiste surfe comme sur une vague, Népal n’est pas que l’espoir annuel, mais bel et bien l’espoir du rap français avec son style inimitable .

TOP Titres du projet :

  • Nepal ft B.C : Necronomicon
  • Népal – Babylone
  • Népal – Cloud8

P-DRO : Lillith

Rapper vite ne veut pas dire rapper bien. C’est effectivement une évidence en 2018, mais il y a en France un artiste au débit mitraillette qui prouve le contraire. Diction parfaite et image forte même en explosant le compteur du nombre de mots par secondes. Cet homme, c’est P-Dro, originaire de Villeneuve-le-Roi. Il signe cette année son second projet. Après le fameux « Jardin Noir », il nous revient avec « Lilith », une seconde livraison qu’il a mis 1 an à concevoir.

Ce deuxieme projet est, si l’on devait l’imager, une zone de guerre où P-DRO se livre entre un cessez le feu avec des morceaux aériens et explosion de puissance avec de très bons bangers. L’artiste nous amène dans sa tête au fil des morceaux et se livre dans chaque son. Entre défiance parentale, envie de réussir, foi religieuse et acceptation de soi. Le nom du projet en lui-même le montre. Lillith étant la première femme d’Adam dans la Kabbale, se refusant à la soumission, elle quittera le Jardin d’Eden. Mais c’est aussi une figure démoniaque. Bien que représentatif de l’artiste et sa quête, c’est aussi une image qui retranscrit assez bien le fond du projet sous fond d’une histoire d’amour qui finit mal.

Ce projet où l’artiste continue de montrer ses acquis est aussi une prise de risque avec des morceaux assez longs (en moyenne 3 min par titres). Mais aussi par des moments chantés réussis, comme sur l’un des meilleurs titres du projet « X ». Ce travail hors pair et cette personnalité d’acharné à la tâche, font de P-DRO l’un de mes espoirs de 2019.

Top titres du projet :

  • P-DRO : Death Star
  • P-DRO : X
  • P-DRO : Galaxy

Ceux qu’on oublie pas :

En cette année 2018, de nombreux projets sont sortis et tout aussi nombreux sont les rookies ou sophomores qui ont su tirer leurs épingles du jeu. Les citer tous serait donc presque impossible, j’ai alors mis ceux que j’avais le plus écoutés. Mais d’autres ont su me marquer par la puissance de leurs projets avec entres autres:

  • Youv Dee – Gear 3
  • Les Alchimistes – Antisocial
  • 7 Jaws – SteamHouse
  • Sirap – Les Anges ont des yeux vol1
  • Zamdane – 20’s – Serie des Affamés
  • Smeels- Toujours pas rappeur / Sold out
  • Lucci – 777

En 2019 ces artistes sont clairement ceux que l’on attend pour confirmer et qui ont su être marquants avec leurs projets. Vous pouvez tous les dans la playlist : Fétourné : Les Espoirs 2018 Disponible sur Deezer , Youtube Music et spotify !

Vous aimerez aussi :

Live report sur le concert au Bikini de Columbine

Myth Syzer délivre des Bisous Mortels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *